Dans la bataille pour l'égalité des sexes face à l'héritage, le CNDH ne mène pas le combat tout seul. La fédération internationale des droits de l'Homme exige aussi une révision des textes de loi.

Après le CNDH, c’est au tour de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) d’exiger l’égalité en matière d’héritage. 
« Nos organisations soutiennent pleinement la recommandation du CNDH et appellent le Maroc à l’appliquer sans délai. », déclare l’ONG qui regroupe 178 organisations nationales de défense des droits humains dans 120 pays. La FIDH souhaite aussi « une modification du paragraphe concernant la succession entre un musulman et un non-musulman ».
Selon la FIDH si la loi n’est pas amandée, se sera une « violation de la Constitution marocaine et des textes internationaux ratifiés par le Maroc, dont la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. »
 

Rappelons que Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme, avait présenté un rapport sur « l’état de l’égalité et la parité au Maroc » lors de la conférence de presse du 20 octobre à Rabat. Des mesures prisent par le gouvernement en matière d’héritage qui « participent à augmenter la vulnérabilité des filles et des femmes à la pauvreté », selon El Yazami.
Depuis ce coup de gueule, il n’y a eu, à ce jour, aucune évolution ni amendement de la loi. Le PDJ a considéré ce souhait de réforme comme étant une « violation flagrante » de la Constitution.
« Lors d’un rassemblement organisé en octobre sous la présidence d’Abdelilah Benkirane, le parti a qualifié les recommandations du CNDH d’irresponsables », rappelle le FIDH.

« La recommandation du CNDH relative à l’héritage constitue une nouvelle avancée dans la lutte pour l’égalité et la parité. Les autorités marocaines doivent saisir cette occasion pour consolider les acquis des femmes marocaines », note enfin Karim Lahidji, président de la FIDH.

Article Source

Héritage: la fédération internationale des droits de l'Homme s'en mêle
0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0